En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualité

Concours Scénario Le Goût des autres

Par GAELLE HIRIBURU, publié le jeudi 11 janvier 2018 10:59 - Mis à jour le jeudi 11 janvier 2018 11:00
Concours le goût des autres.jpg
Un groupe d'une dizaine d'élèves s'est lancé le défi de réaliser un film sur le thème du harcèlement. Ils se réunissent tous les jeudis au CDI de 13h à 14h. Encadrés par Mme Skrovec et Mme Hiriburu, ils participent au concours le Goût des Autres.

Avant de tourner le film, les élèves doivent suivre toutes les étapes de l'écriture d'un scénario : écriture du synopsis, puis celle du séquencier et enfin écriture du scénario dialogué. 

Découvrez ci-dessous, le synopsis écrit par les élèves du Club Scénario : 

Clara est l'une des filles les plus populaires du collège. Élève de 3°, grande et belle, le statut social de ses parents, lui permet de présenter à tous le meilleur d'elle-même niveau look : dernières baskets à la mode, habillée de marques de la tête aux pieds … Elle a la chance d'avoir pour petit ami, Léo, le meilleur joueur de football du collège. Clara est inséparable de ses deux meilleures copines : Louise et Océane, sans parler de tous les élèves qui gravitent autour d'elle. Prétentieuse, elle a facilement du mépris pour les élèves moins favorisés et n'hésite pas à les humilier dès qu'une occasion se présente.

Samuel, timide à l'école, est bien plus à l'aise lorsqu'il œuvre pour sa passion : l'écologie. Dans la même classe que Clara, il semble plutôt transparent et ne se fait pas remarquer, bien qu'il ne rêve que d'une chose : faire chavirer le cœur de Clara.

 

Aujourd'hui, au retour des vacances de Noël, Clara daigne enfin adresser la parole à Samuel en lui demandant de l'aide pour un exercice de maths. Il acquiesce en bafouillant et se lance, la gorge serrée dans des explications. A la fin de l'exercice, il remonte ses manches, soulagé. Clara découvre alors son prénom ainsi qu'un cœur écrit au stylo sur l'avant-bras de Samuel. S'en rendant compte, Samuel s'empresse de baisser ses manches, en rougissant de plus belle, alors que la sonnerie retentit. Clara se lève outrée qu'un garçon aussi banal puisse s'intéresser à elle «  Mais pour qui il se prend celui-là ! Comme s'il pouvait m'intéresser l'intello ! »

 

Il méritera une bonne leçon. Rentrant chez elle, Clara recherche des informations qu'elle pourra utiliser contre Samuel. Elle dégote sur internet un article du journal local présentant une action de reforestation . La photo d'illustration montre Samuel en train de planter un arbre : habillé d'un jogging plein de terre, d'un T-shirt troué et sale et de bottes d'un autre temps, pioche à la main. Clara récupère cette photo et y insère tout un tas de mots blessant : « looser » « paysan » … Contente du résultat, elle fait tourner cette photo par MMS et sur les réseaux sociaux à tous ses contacts. Elle ne s'arrête pas là et le lendemain matin, elle arrive parmi les premières pour accrocher en toute discrétion la photo assortie des commentaires sur le casier de Samuel. Quand ce dernier franchit les grilles du collège, il sent immédiatement des regards et des petits sourires en coin se poser sur lui. Alors que Clara et ses copines, se cachent pour observer la scène, Samuel arrive devant son casier et découvre, rouge de honte, la photo et comprend l'attitude des autres élèves. Il l'arrache et file en cours. Mais le cours de géographie ne se passe pas comme prévu : alors qu'il s'agit d'un cours sur l'aménagement du territoire, Clara questionne le professeur sur l'écologie, les arbres, la nature. Évidemment, l'enseignant ne comprends pas pourquoi tous les élèves rigolent. Tous, sauf Samuel qui comprend alors d'où vient la photo et les insultes et qui passera les jours suivant à subir les brimades mais sans jamais riposter. La honte étant trop présente.

 

Les semaines suivantes, Clara continue, de son côté, sa vie d'ado populaire. N'oubliant jamais de s'en prendre aux autres, comme ce midi, où, au self, elle renverse, par jalousie, de l'eau sur le jean d'une fille, sûrement un peu trop belle à son goût.

L'après-midi même, leur professeur de SVT donne, comme un travail de groupe, un exposé sur le thème de l'exploitation des ressources naturelles. Clara, demande alors, à « l'écolo » de la classe de travailler ensemble, certaine ainsi d'avoir une bonne note. Mais, contre toute attente, Samuel répond, devant toute la classe « non ! ». Clara piquée au vif, devient rouge de rage et dès la fin du cours, interpelle Samuel dans le couloir et lui hurle une pluie d'insultes. Mais elle ne s'arrête pas là et demande à tous ses amis et à son petit copain Léo de s'en prendre à Samuel. C'est alors une descente aux enfers pour Samuel, qui reçoit jour après jour tapes sur la tête, croches-pattes, tirages de sac, insultes dans les couloirs, jets de gomme dans la classe et surtout une mise à l'écart quotidienne : personne ne s’assoit à côté de lui ni en classe, ni au self…. Et ce, jusqu'aux vacances d'été. Le passage du brevet marquera la délivrance, pour Samuel, de cette année éprouvante.

 

En parallèle, Clara adore son petit frère Paul, qui est en CM2 et l'aide dès qu'il lui demande conseil. Il est amoureux depuis le début de l'année de Mathilde, une camarade de classe mais, timide, il ne sait pas comment faire pour le lui dire. Alors que la fin de l'année est là, Clara lui conseille de lui offrir un petit cœur, symbole de son amour. Le brevet passé, Clara se charge de récupérer son frère tous les jours à l'école. En ce dernier jour, elle arrive un peu plus tôt et observe les enfants jouer dans la cour. Elle aperçoit alors Paul donner ce fameux petit cœur à Mathilde. Alors qu'elle voit son frère, plein de courage et d'émotion, elle commence à voir un rictus se former au coin des lèvres de Mathilde. La camarade explose de rire et appelle ses copines pour se moquer du petit garçon. La sonnerie retentit et Paul court vers le portail se réfugier dans les bras de sa grande sœur. La prise de conscience de Clara est violente.

 

Au lycée, son attitude changera radicalement et elle donnera alors toute son énergie dans le règlement des conflits et agira contre le harcèlement. Elle deviendra CPE dans un collège. Samuel, lui, dirigera une association œuvrant pour l'environnement. Et ce sera à l'occasion d'un projet scolaire de plantations d'arbres, que les deux anciens élèves se retrouveront et que Clara s'excusera, enfin, de tout le mal qu'elle a pu faire à Samuel.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe